Accéder au contenu principal

L'Église au Burundi – Actualités

















L'Église de Gishiha (photo d'archive)

Grâce aux frères bien aimés, nous sommes en mesure de vous donner les renseignemets à notre disposition. Nous espérons qu'ils vous fortifierons et motiveront votre intercession pour l'œuvre de Dieu au Burundi et dans la région. L'Église de Gishiha en province de Makamba date des années 1960.

Églises de pentecôte du Burundi: Actualités

Selon un récent rapport de la Communauté des Églises de Pentecôte du Burundi (CEPBU ), cette Église compterait une quinzaine d'églises à travers tout le Burundi. Celles-ci auraient à leur tête 26 Pasteurs principaux. Cinq églises sur les quinze compteraient plus de 50. 000 membres dont deux avec plus de 90 . 000 membres. Selon le même rapport l'Eglise de Pentecôte du Burundi compte plus de 800.000 mille âmes.

Église du Burundi ne cesse de s'agrandir.

Si nous prenons l'exemple de l'Église qui en était au stand zéro en 1930 et 220.000 dans les années 1990, on est bien émerveillé de voir qu'elle compte plus 800.000 en 2010! les Pasteurs Henry Staelgren et Olof qui nous ont donné un entretien en 2007 à Bruxelles (Voir nos messages d'août de la même année), sont des témoins oculaires de cette évolution à laquelle ils auront( avec d'autres, je pense à leurs épouses notamment) énormément contribué. Nous espérons que nous pourrons bientôt vous mettre à la disposition par Internet de l'élément sonore de leur entretien.

Au moment où je rédige ce texte un livre sur« Le mouvement pentecôtiste- Une communauté alternative au Sud du Burundi, 1935- 1960 » vient d'être publié en Suède. Son auteur: Madame Gunilla Nyberg Oskarsson (ISBN 91-85424-86-2). Le livre peut-être commandé auprès de " The Swedish Instute of Mission Research, Box 1526, SE-751 45 Uppsala, Sweden ( ou par Internet SIM@teol.uu.se).

L'Église de Pentecôte du Burundi – Le côté social

1 . historique .

En 1935, les premiers missionnaires pentecôtistes suédois arrivèrent au Burundi et commencèrent l’œuvre holistique à Kayogoro et à Kiremba au sud du Pays. En voici le développement de ce travail son impact et fruits. Les deux premières stations missionnaires propagèrent l’évangile dans les autres provinces du pays.

De 1935 à 1960, les Eglises de Pentecôte au Burundi étaient dirigées par la Mission Libre Suédoise (MLS) qui laissa place en 1962 à l’Association d’Entraide des Eglises de Pentecôte au Burundi, ADEEP. Cette dernière poursuivra les activités jusqu’au moment où elle prit la nouvelle appellation « Communauté des Eglises de Pentecôte au Burundi : CEPBU » en 1975.

Actuellement, la CEPBU est une Communauté formée par quinze Eglises locales et autonomes qui sont: KAYOGORO, KIREMBA, MUGARA, GISHIHA, BUJUMBURA, NYANZA-LAC, RUYIGI, KIGOZI, KARAMA, RUSAGARA, GITEGA, MUKONI, GASHIKANWA, KAGARI et MARAMVYA. Ces Eglises sont réparties sur tout le territoire national. Chaque Eglise est composée de plusieurs succursales et de chapelles.

Autres Activités Réalisées par les Eglises :


DOMAINES D’INTERVENTION ET REALISATION JUSQUE 2009

a. Education formelle et informelle

Plus de 500 écoles écoles primaires, secondaires et professionnelles ont été construites et sont opérationnelles à nos jours. L'Église de Pentecôte du Burundi s'est beaucoup investie dans la lutte contre l'analphabétisme. Plus de d'un demi millions de personnes ont bénéficié des cours d'alphabétisation jusqu'ici.

b. Hygiène et Santé

Des efforts remarquables ont été consentis dans le domaine d'Approvisionnement en Eau
potable, de sources amenagées ont été construites par le peronnel qui a été formé par
l'Église.

Des centres de santé, des centres de dépistage du virus VIH, des programmes de lutte
contre le SIDA de même que la distribution des rétro-viraux sont à signaler à l'actif de
l'Église de Pentecôte du Burundi.

c. Oeuvres Sociales et Assistance humanitaire

Parmi ces oeuvres on compte un orphelinat, centre des handicapés à Gakwende, un
centres des plus démunis (Batwa) et l'assistance aux déplacés et rapatriés

d. Littérature et mass médias

L'Église de Pentecôte du Burundi dispose d'une librairie, une imprimerie et d'un studio.

Les Grands Défis :

· Taux encore élevé de séroprévalence du VIH/Sida chez les jeunes et femmes
· Taux élevé de mortalité d’enfants et mère à la naissance suite au manque d’équipements de santé et du personnel qualifié suffisant dans structures de santé.
· Formations et Renforcement des Capacités des Leaders d’Eglise pour réussir sa mission d’influence positive, prévention des conflits et advocacy dans la société.
· Renforcement de capacité des femmes dans la société.
· Encadrement des jeunes :
Bâtir les caractères en faveur de la paix au Burundi .
Réintégration socioprofessionnelle des jeunes handicapés, rapatriés, démobilisés de guerre, les orphelins et les enfants non scolarisés.
./.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Trois années de grace à Mugara de 1990 à 1993.

Le Pasteur Henry Stålgren et Anna- Carin. Ils étaient de passage au Burundi, il y a 4 ans.

Cet ancien missionnaire et Directeur de l'École Normale de Kiremba. Il nous parle de son travail à l'Institut Biblique de Mugara où il a oeuvré en tant que Directeur. Dans l'entre temps, son épouse Ann-Carin, s'est occupée brillamment de la coordination des Centres de Santé tenues par les Églises de Pentecôte .

Le couple invite tous ceux qui le peuvent de bien soutenir ce travail dont les besoins sont énormes.
"Mais nous avons terminé notre travail à Mugara il y a 17 ans et les besoins sont toujours extrêmement énormes suite au developpement dans les églises…Alors, si quelqu' un a les possibilités de soutenir l´école... " Ce serait une excellente chose. Nous lui serions reconnaissants.Trois années de grace à Mugara de 1990 à 1993.

J'ai eu le privilège en Août 1986 de confier la responsabilité de la direction de l'École Normale / Lycée de Kiremb…

Les temps de la fin et Bohoka

Chers bien aimés,
cela fait déjà plusieurs mois voire une année que nous recevons des messages en audio très variés qui traitent de la Parole de Dieu. Nous avons commencé depuis peu à partager sur notre site Internet http://paroledepaix-ppr.blogspot.de/  les versions écrites des émissions Bohoka  du frère Elias Bucumi qui nous parviennent chaque matin par WhattsApp. Nous avons pris l'engagement de les traduire en Francais d'où le décalage dans le temps.

Nous recevons également des enseignements sur les temps de la fin que nous fait parvenir régulièrement le frère et enseignant de la Bible Iyakaremye Prosper. Ses contributions nous parviennent en audio par whattsApp et sous forme écrite en Francais. 

Les deux frères sont très engagés et ont besoin de soutien dans le sens large du terme et de manière particulière ils ont besoin de vos prières. Je vous demande de me soutenir également dans la prière afin que je puisse être à la hauteur de la tâche que le Seigneur m'a confiée…